"Rendre possible" ensemble. Tel est l’objectif de l'IRD et l’agence belge ENABEL qui ont signé ce vendredi 29 janvier un accord-cadre de coopération dans les domaines de la mobilité humaine, du climat et de l’agriculture durable.

Outre la mise en œuvre de la coopération gouvernementale, l'agence de développement ENABEL se charge de l’exécution et de la coordination de la politique belge en matière de développement international. ENABEL concentre ses activités sur les États fragiles et les pays les moins avancés, principalement en Afrique. Elle gère, en tant qu’agence publique, des projets de développement pour le compte du gouvernement belge et d’autres donateurs tel la commission européenne, l’AFD et le DFID. Elle poursuit 3 objectifs :

  • Renforcer l’impact de la Coopération belge au développement ;
  • Développer des réseaux et partenariats publics ;
  • Développer l’expertise et l’innovation. 

L’IRD et ENABEL partagent une vision commune du développement durable, interdisciplinaire et multi-acteurs, et de la dynamique partenariale. Cet accord-cadre permettra de faire émerger des solutions durables, adaptées aux spécificités de chaque territoire. L’objectif est de produire des connaissances en vue de fournir des outils d’aide à la décision, d’agir en faveur du développement et du dialogue science/politique.

Cette nouvelle collaboration se concrétisera dans le domaine de la mobilité et du développement via un premier projet concernant le déploiement des politiques migratoires dans trois régions du Maroc. Ce projet inclut une importante composante de recherche-action en coopération avec des chercheurs et des instituts de recherche marocains.